Le gouvernement Belge interrogé sur violations des droits humains à Bahreïn

C’est à la suite de leurs discussions avec le European Center for Democracy and Human Rights (ECDHR) à Bruxelles, que le député Hugues Bayet et le sénateur Bert Anciaux ont soumis les 18 et 24 novembre derniers une question concernant les violations des droits humains à Bahreïn à la vice-Première Ministre et Ministre des Affaires[…]

L’utilisation de mercenaires au Bahreïn, aux Émirats Arabes Unis et en Arabie Saoudite pour se livrer à des violations systématiques des droits de l’Homme

Le 17 septembre 2020, ADHRB a prononcé une intervention orale à la session 45 du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies lors d’un débat interactif avec le Rapporteur spécial sur l’utilisation de mercenaires.     Madame la Présidente, L’IDO remercie le Groupe de travail pour son rapport sur l’utilisation de mercenaires comme moyen[…]

Le Danemark doit enrôler l’UE s’il veut vraiment libérer le défenseur des droits humains Bharani-Danois Abdulhadi al-Khawaja

Le défenseur des droits humains bharani-danois Abdulhadi Al-Khawaja a été injustement et illégalement incarcéré pendant plus de neuf longues années, souffrant de torture et de traitements dégradants inhumains. Il a été soumis à plusieurs niveaux à un déni flagrant des droits humains fondamentaux et a énormément souffert aux mains des autorités bharani dans une répression[…]

ADHRB s’inquiète de l’utilisation par le Bahreïn et les Émirats Arabes Unis des services militaires et de sécurité pour violer les droits de l’Homme

Le 17 septembre 2020, ADHRB a prononcé une intervention orale à la session 45 du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies lors d’un débat interactif avec le Rapporteur spécial sur l’utilisation de mercenaires. Madame la Vice-Présidente Nous partageons les préoccupations soulevées par le rapport du Groupe de travail sur l’utilisation de services militaires[…]

Des experts de l’ONU préoccupés par la détention illégale d’un Bahreïnite de seize ans

Le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire (WGAD) et le Rapporteur spécial sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (RS) ont publié une communication adressée au gouvernement bahreïni concernant le cas d’un Bahreïni de 16 ans. étudiant qui a été accusé d’avoir agressé un policier, fabriqué[…]